Microbiote et immunité :

Interactions essentielles

en santé humaine

Vendredi 17 mars 2023 

10h00 – 13h00

Hervé BLOTTIÈRE     INRAe PhAN

Après 18 ans passés à Jouy en Josas consacrés à l’étude du Microbiote Intestinal au sein de l’Institut Micalis, Hervé Blottière, Directeur de Recherche (DR1) à l’INRAE, a rejoint en Janvier 2020 l’UMR 1280 INRAE PhAN « Physiopathologie des Adaptations Nutritionnelles » à Nantes comme Directeur adjoint. Il y développe des travaux sur le microbiote des 1000 premiers jours et son importance sur la Santé. Depuis 2012, il est Directeur Scientifique de la plateforme MetaFun de MétaGénoPolis, démonstrateur pré-industriel financé par les Investissements d’Avenir, à l’INRAE de Jouy-en-Josas. Hervé est également co-fondateur et Conseiller Scientifique de la start-up Novobiome, localisée à Jouy-en-Josas. Il est co-auteur de plus de 150 articles et revues et de plusieurs brevets. Il a obtenu un doctorat en Immunologie des Tumeurs à l’Université de Nantes en 1989, et a passé 2 ans au Wistar Institute de Philadelphie. Son objectif scientifique est de mieux comprendre le rôle du microbiote intestinal en santé Humaine. Il a développé une approche novatrice de métagénomique fonctionnelle à haut débit pour décrypter les mécanismes moléculaires des interactions microbiote-hôte.

Marie BODINIER       INRAe BIA

Impact d’une supplémentation maternelle en prébiotiques sur les interactions du microbiote intestinale avec le système immunitaire et conséquences sur la survenue de l’allergie chez la descendance

Marie Bodinier est directrice de recherche à l’INRAE et responsable de l’équipe Allergie de l’unité BIA de Nantes. Elle a effectué un doctorat en Immunologie de 1998 à 2001 à l’unité INSERM U463 de Nantes spécialisée en immuno-cancérologie. En 2003, elle a été recrutée comme chercheur dans l’unité BIA de l’INRAE de Nantes pour comprendre les allergies et les prévenir et en 2016 elle a passé un an au Telethon Kids Institute à Perth en Australie . En tant qu’immunologiste qualifiée spécialisée dans les maladies allergiques, elle dirige des recherches translationnelles pour comprendre les mécanismes précoces du développement des allergies et établir des stratégies nutritionnelles de prévention via la modulation du microbiote. Actuellement, elle coordonne l’essai clinique PREGRALL (NCT03183440, 2018-2023) évaluant les effets d’une supplémentation en prébiotiques pendant la grossesse pour la prévention des allergies et l’étude mécanistique associée CIMMAP financée par l’ANR. Elle est aussi responsable de la thématique allergie au sein du Centre de Recherche en Nutrition Humaine – Ouest. Elle est membre du conseil scientifique de la Société française de nutrition. Elle a participé à plus de 30 projets de recherche dont 17 en coordination. Elle est co-auteur d’une soixantaine d’articles et revues. Elle dispose d’un brevet (Brevet INSERM FR2798128) et d’une licence d’exploitation industrielle avec un produit dédié au marché de la recherche fondamentale et clinique (diagnostic et thérapeutique).

Hugo ROUME        Lesaffre

Le rôle du mycobiote intestinal dans l’influence du système immunitaire et des maladies liées à l’inflammation 

Hugo Roume c’est tout d’abord dirigé vers des études d’ingénieur en biotechnologie avant de s’intéresser aux potentiels insoupçonnés des écosystèmes microbien. Hugo a réalisé sa thèse au Luxembourg Center for System Biology au sein de l’équipe Systems Ecology de l’Université du Luxembourg avant de rejoindre le Center for Microbial Ecology and Technology de l’Université de Gand en Belgique pour y effectuer ses recherches post-doctoral. Ses travaux sont alors dédiés à l’exploration et l’exploitation des microbiomes en fermentation pour la valorisation de co-produits industrielle en composés à haute valeur ajouté. En 2016, Hugo rejoint la plateforme MétaGenoPolis de l’INRAe à Jouy-en-Josas, en tant qu’Ingénieur de recherche, pour se spécialiser dans la caractérisation du microbiote intestinal en lien avec la nutrition et la santé. Depuis 2020, Hugo a rejoint l’entité Lesaffre, acteur mondial de la fermentation, dans l’équipe Discovery and Front-End Innovation pour stimuler l’innovation en lien avec la nutrition et la santé.

Pierre-Yves MOUSSET NovoBiome

Directeur Général de NovoBiome

Geneviève HÉRY-ARNAUD CHRU de Brest

Le microbiote pulmonaire, à l’interface entre les voies aériennes et le système immunitaire

Geneviève Héry-Arnaud est professeure de bactériologie à la Faculté de médecine et praticien hospitalier au CHU de Brest (France). Après des études de pharmacie, un stage en biologie médicale et un doctorat en sciences de la vie et de la santé, elle a effectué une année postdoctorale à l’Institut Micalis (INRAE). Elle dirige actuellement le groupe  » Microbiota  » au sein de l’unité INSERM UMR1078. Ses recherches portent sur l’écosystème respiratoire (axe intestin-poumon, biomarqueurs, résistome) dans le contexte des infections bactériennes et virales dans les maladies respiratoires chroniques. Elle a créé le Centre d’Analyse du Microbiote de Brest, une plateforme dédiée à la mise en œuvre de l’analyse du microbiome dans les essais de recherche clinique. Elle a publié près d’une centaine d’articles scientifiques évalués par les pairs. Elle dirige actuellement deux études cliniques prospectives nationales portant sur les microbiomes respiratoire et intestinal. Elle vient de publier un livre intitulé « Ces microbes qui nous veulent du bien » (Ed. HumenSciences).

Romain DAILLÈRE EverImmune

Impact du microbiote intestinal sur l’immunité antitumorale et l’efficacité des thérapies anti-cancéreuses

Romain Daillère est ingénieur en Biotechnologie, docteur en Immuno-Oncologie après avoir effectué sa thèse au sein du laboratoire du Professeur Laurence Zitvogel à Gustave Roussy. Ses travaux ont démontré le rôle crucial du microbiote intestinal dans la modulation de l’efficacité des thérapies anticancéreuses et de l’immunité anti-tumorale. Co fondateur d’EverImmune, une biotech française développant des produits biothérapeutiques vivants (LBPs) et diagnostiques visant à augmenter la réponse clinique aux immunothérapies anticancéreuses. Le premier produit, Oncobax®-AK, est actuellement testé en clinique chez des patients atteints de cancer (NSCLC et RCC).