Sylvio Bengio co-dirige les programmes scientifiques d’Adebiotech, think tank indépendant des biotechnologies dans le domaine du “One Health” (santé, environnement, nutrition).

contact: sylvio.bengio@adebiotech.org

1983- Thèse de Docteur-Ingénieur en Sciences Agronomiques de l’INPL- Université Nancy I

1991- Habilitation à diriger des recherches (HDR), Université Nancy I.

Fonctions occupées

2004-2016      Directeur de l’Institut de Biologie Environnementale et de Biotechnologie (iBEB/DSV/CEA)

2018-2022      Directeur de la Fédération de Recherche ECCOREV (“ÉCosystèmes COntinentaux et Risques EnVironnementaux”, FR 3098).

Conseils scientifiques

  • Membre nommé du Conseil scientifique et de suivi de la Grottes de Lascaux (DRAC Aquitaine, depuis 2018)
  • Président du Conseil Scientifique “Génomique, métagénomique environnementale” de France-Génomique (Infrastructure Nationale en Biologie-Santé, PIA) (2012-2018).
  • Président du Conseil Scientifique du Labex DRIIHM (depuis 2015). Membre du COS du Labex DRIIHM
  • Membre de l’International Scientific Advisory Board de AnaEE-S (PIA) (depuis 2013)
  • Membre de l’International Scientific Advisory Board de France Génomique (depuis 2013)
  • Membre de l’International Scientific Advisory Board Infrastructure de recherche (RI), Centre de ressources biologiques pour l’agronomie (‘RARe’ et ‘AgroBRC-RARe’)

Thématiques de recherche

Ma formation scientifique de base est la biologie végétale, la microbiologie, l’agronomie et l’écologie microbienne. Mon principal domaine de la recherche depuis 1980 est l’écologie microbienne de la rhizosphère des plantes, y compris la taxonomie et la phylogénie (description de nouvelles espèces bactériennes, diversité bactérienne), la physiologie (fixation biologique de l’azote et de la production d’exopolysaccharides) et la biologie moléculaire. J’ai étudié la réponse adaptative des bactéries à des contraintes environnementales variées (éléments traces métalliques, irradiation gamma, cyanotoxines, dessiccation…).

Danielle Lando est titulaire d’un doctorat d’état obtenu à l’Institut Pasteur de Paris pour la recherche en virologie. Elle a effectué sa carrière dans l’industrie pharmaceutique où elle a exercé des fonctions de chercheur en pharmacologie cellulaire et moléculaire avant de prendre la responsabilité des biotechnologies au sein de Roussel Uclaf devenu Sanofi. Elle a œuvré pour des rapprochements entre son entreprise et le secteur académique en soutenant des projets collaboratifs. Elle a été membre nommé au Comité National du CNRS de 1995 à 2000.

Depuis 2001, elle exerce des activités scientifiques bénévoles au sein d’Adebiotech, association dont elle est actuellement Vice-Présidente.

Diplômée d’AgroParisTech en 2014, passionnée par les jeux d’acteurs et dynamiques de co-construction, et désireuse de s’impliquer dans la transition écologique de notre société, Pauline a d’abord fait un détour par l’association Orée autour des thématiques de l’économie circulaire et du territoire. Elle rejoint l’association Noé en 2017 afin de revenir aux sujets de l’agriculture et l’environnement sur lesquels elle s’était spécialisée lors de sa formation initiale. Son rôle est aujourd’hui d’inciter et d’accompagner les acteurs de l’agroalimentaire à soutenir leurs fournisseurs agricoles pour l’adoption de systèmes de production favorisant la biodiversité dans les territoires agricoles.

Olivier Nore, get a PhD in Chemical and Biochemical Engineering obtained conjointly in the University of Western Ontario (Canada) and ENSIC/INPL Nancy (France). He finalize his formation in Project Management at the MTI of Boston (US).

He spend the major part of his career in the industry. He start his career working in R&D for ELF, followed by Rhone-Poulenc and Rhodia. For Aventis Animal Nutrition, who became Adisseo, he occupied the position of R&D Process Director, and Operation Director for Metabolic Explorer.

Actually Innovation Director, Processes and Biotechnology for AVRIL Group, his mission is to deployed for the Group new innovative technologies.

Lionel RANJARD is a research scientist from INRA department “Environment and Agronomy” in the UMR “Agroécologie” INRA Dijon. He takes its position in November 2001 after a PhD in microbial ecology at university Claude Bernard (Lyon1, France) and a post-doctoral position in bacterial genetic. He is the coordinator of numerous scientific programs dealing with microbial biogeography at different spatial scales (from plots to French territory). More recently he has managed scientific programs with the goal to develop an operational set of bio indicators to diagnose agricultural soil quality and evaluate the impact of farming practices and urban management (AgrInnov project).

Sa carrière professionnelle, au départ celle d’un universitaire, est jalonnée d’initiatives, toutes inspirées par l’envie d’entreprendre. En 1985 il crée un centre de recherche en économie régionale. Peu de temps après, il crée le premier Centre de Valorisation et de Transfert de Technologies intégré à une université, puis un cabinet Conseil pour le redressement d’entreprises en difficulté. En 2001, il créé la société GenoScreen qu’il dirige toujours aujourd’hui. Cet engagement à la direction d’une Biotech, lui vaut de siéger au Conseil du Pôle de compétitivité CNSL et d’être administrateur d’institutions qui soutiennent l’innovation et le développement industriel, comme EURASANTE, le CETI (Centre Européen des Textiles Innovants) et ADEBIOTECH.